AUX AGENTS DE L'AC


Les doléances exprimées par les agents de l'administration centrale dans le courrier de l'intersyndicale à la secrétaire générale du 6 février 2024 ont été examinées à l'occasion du Comité Social d'Administration pour l'Administration Centrale (CSA-AC) du Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Souveraineté Alimentaire (MASA) du 28 mars 2024.


Ce CSA-AC était présidé par : Cécile BIGOT-DEKEYZER, secrétaire générale du MASA.


A RETENIR

L’analyse du courrier de l’intersyndicale à la secrétaire générale du 6 février 2024 met en lumière les préoccupations des agents de l’administration centrale. Ces préoccupations portent sur divers défis entravant leur bien-être et leur productivité au travail. Les organisations syndicales ont identifié ces difficultés et ont formulé des solutions concrètes pour améliorer les conditions de travail. De même, le secrétariat général du MASA propose ses propres initiatives visant à répondre aux besoins des agents et à favoriser un environnement de travail plus efficace et épanouissant.

Les doléances des agents concernent notamment la charge de travail excessive, le manque de temps, la suradministration et la bureaucratie, le stress et l’épuisement, le manque de reconnaissance, l’inadaptation aux outils numériques, ainsi que le manque de clarté et de visibilité des objectifs professionnels.

Les propositions des organisations syndicales se concentrent sur la prise en compte du bien-être des agents, de la réorganisation du travail, de la valorisation du travail accompli et de la simplification des procédures administratives.

De leur côté, les propositions du secrétariat général du MASA visent à s’adapter aux évolutions numériques, à optimiser l’utilisation de l’Intelligence Artificielle (IA), à favoriser la communication et la reconnaissance, ainsi qu’à acter l’objectif de densification des espaces de travail en les réorganisant au mieux.

En conclusion, les propositions de l’administration pourraient offrir des perspectives pour améliorer les conditions de travail et le bien-être des agents de l’administration centrale.

FO Agriculture restera vigilant quant à leur mise en œuvre et leur suivi, Une approche proactive et collaborative pourrait permettre de créer un environnement professionnel plus équilibré et épanouissant, répondant aux besoins et aux attentes des agents.





Toute l’équipe de FO Agriculture reste à votre écoute et mobilisée pour porter vos questions et revendications.

Bien syndicalement,
L’Équipe
FO Agriculture

---