Accueil

Actualités



1- Elections dans la fonction publique : jour 1pour voter FO - Force Ouvrière
2- Top départ des élections professionnelles... et premier couac _ Acteurs Publics
3- Comment donner envie de fuir L’école publique_ Le Monde
4- Réforme des retraites : la génération 1961 sera la première concernée, annonce Elisabeth Borne
5- Des pistes pour reformer la revalorisation du smic_ Le Monde
6- Coupures d’électricité : la grande peur de janvier_ Le Figaro

publié le vendredi 2 décembre 2022

C’est parti : les agents publics ont commencé à voter pour les organisations syndicales qui les représenteront pour les quatre années à venir. Ce jeudi 1er décembre était marqué par le début des élections professionnelles dans la fonction publique. Le scrutin a précisément démarré dans les administrations ayant recours au vote électronique, un mode de vote ouvert jusqu’au 8 décembre. Le vote à l’urne se tiendra quant à lui le jeudi 8 décembre, jour où les premiers résultats commenceront à tomber.

Article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics du 01/12/22

publié le vendredi 2 décembre 2022

Frédéric Souillot a clôturé le meeting : On a réussi notre campagne car le slogan confédéral résume bien les enjeux : le service public a une histoire, à nous de lui donner un avenir.
Article de l’info Militante du 01/12/22

publié le vendredi 2 décembre 2022

ce 1er décembre jusqu’au 8, les agents publics, fonctionnaires et contractuels, sont appelés à voter, à 85% par voie électronique, pour leurs représentants. FO, première organisation à l’État, 2e à l’hospitalière et 3e dans le versant territorial, compte bien booster encore son audience. Alors que ce grand rendez-vous électoral, qui a lieu tous les quatre ans, se déroule cette année sur fond d’une grogne sociale particulièrement vive, notamment sur les salaires et les conditions de travail, FO a montré qu’elle portait sans relâche les revendications de plus de 5,6 millions d’agents, y compris au plus haut de l’appareil d’État. L’objectif est donc de gagner ces élections, pour être encore plus en capacité de défendre et de faire progresser les droits des agents. Pour cela, ainsi que l’ont souligné les représentants FO de différents secteurs du public lors d’un meeting à Paris le 29 novembre, en présence du secrétaire général de la confédération Frédéric Souillot, "il faut voter FO. Et c’est facile". C’est parti pour ce scrutin majeur.

Article de Valérie Forgeront, L’Info Militante du 01/12/22

publié le vendredi 2 décembre 2022

Une revalorisation de 15 % se profile. Un arrêté publié au Journal officiel du 27 novembre vient en effet d’acter la hausse du montant de l’indemnité de travail dans la fonction publique. Initialement fixé à 2,50 euros par journée de télétravail effectuée (dans la limite de 220 euros par an), le montant de cette allocation forfaitaire passera ainsi prochainement à 2,88 euros par jour (dans la limite de 253,44 euros par an). Et ce à compter du 1er janvier 2023.

Article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics du 02/12/22

publié le vendredi 2 décembre 2022

Un groupe de travail SGCD sans document était organisé le 24 novembre 2022 par le Ministère de l’Intérieur. Ce groupe de travail avait pour objectif de nous exposer le bilan du suivi des SGCD et leur avenir, bilan qui, rappelons-le, devait se faire à 6 mois, 12 mois et qui, au final, est réalisé 2 ans après la mise en service de ces directions.

Article de FEETS FO

publié le jeudi 1er décembre 2022

Tant la confédération que FO-Fonction publique viennent de rappeler au gouvernement la revendication salariale des plus de cinq millions d’agents publics. L’union interfédérale, par la voix de son secrétaire général, Christian Grolier, a adressé le 7 novembre un courrier au ministre, Stanislas Guérini, lui demandant l’ouverture de négociations salariales pour une "revalorisation immédiate à hauteur de l’inflation". Le 3 novembre, le secrétaire général de FO avait déjà adressé une lettre en ce sens à la Première ministre, Élisabeth Borne. Mais le gouvernement, qui prévoit d’ouvrir dès le début 2023 des discussions sur les carrières et rémunérations, joue pour l’instant la surdité. Ce qu’ont dénoncé agents de santé et territoriaux le 17 novembre à travers une journée d’actions décidée par le comité national de la fédération SPS-FO. Rassemblement à Marseille devant la préfecture, actions à Metz, en Savoie, dans le Pas-de-Calais, à Rouen, à Toulouse... "Par ces actions, tels des rassemblements devant les ARS (agences régionales de santé), il s’agit de faire entendre le message sur le pouvoir d’achat", indiquait le secrétaire général de FO-SPS, Didier Birig, lors d’une conférence de presse, ouverte par Frédéric Souillot, le même jour au siège de la confédération. Reçue dans l’après-midi par un conseiller du cabinet du ministre Stanislas Guérini, la délégation de FO-Fonction publique a porté ses revendications. L’union interfédérale a par ailleurs sollicité un rendez-vous avec la Première ministre.

Article de Valérie Forgeront, L’Info Militante du 30/11/22

publié le jeudi 1er décembre 2022

Edition de novembre 2022 de FO état.

publié le jeudi 1er décembre 2022

Le gouvernement veut repousser l’âge de départ à 65 ans, et cela s’appliquerait dès l’été 2023. Il parle aussi de l’augmentation de la durée de cotisation. Il veut également discuter de l’avenir du Code des Pensions civiles et militaires, pendant ou à l’issue des discussions dans la Fonction publique sur les carrières et les rémunérations qui débuteront en 2023…
Article de FNEC FP-FO du 30/11/22

publié le jeudi 1er décembre 2022

La cour administrative d’appel de Lyon vient de le confirmer : si les syndicalistes de la fonction publique bénéficient d’une liberté d’action et d’expression particulières, cette liberté doit être conciliée avec le respect d’un certain nombre de règles et notamment ne pas porter atteinte au bon fonctionnement du service public. Faute de quoi ces agents peuvent s’exposer à des sanctions disciplinaires.

Article de Bastien SCORDIA d’acteurs publics du

publié le jeudi 1er décembre 2022

Note de service N°2022-879 du 30 novembre 2022

publié le jeudi 1er décembre 2022

Note de service N°2022-878 du 30 novembre 2022.

publié le jeudi 1er décembre 2022

Note de service N°2022-877 du 30 novembre 2022.

publié le jeudi 1er décembre 2022

Le service public a une histoire, donnons-lui un avenir !
Nos revendications, nos candidats, nos listes, nos professions de foi, nos résultats... Tout ce qu’il faut savoir sur les élections

publié le mardi 29 novembre 2022

Consulter la rubrique relative aux élections professionnelles 2022.

publié le mardi 29 novembre 2022

Afin de vous faciliter la tâche pour ce vote, FO Agriculture a conçu une fiche réflexe.

publié le mardi 29 novembre 2022

Cette note de service précise les modalités des élections du mardi 14 février 2023 du conseil d’administration de l’Asma-RP.
Instruction technique SG/SRH/SDDPRS/2022-864 du 23/11/2022

publié le vendredi 25 novembre 2022

En 2021, en moyenne, chaque semaine, un agent de la fonction publique sur cinq a télétravaillé. Ce taux est plus élevé pour les agents de la fonction publique de l’État (FPE, 37%).
Le télétravail est davantage pratiqué par les cadres administratifs et techniques (52 %) et par les professions intermédiaires (41%) de la fonction publique. Les femmes télétravaillent plus que les hommes et les écarts entre les hommes et les femmes sur la pratique du télétravail sont particulièrement marqués dans la FPE.

Etude de Daphné CHÉDORGE-FARNIER de la DGAFP direction des statistiques.

publié le vendredi 25 novembre 2022

Selon les résultats d’un baromètre réalisé par Ipsos et Qualisocial, spécialiste des risques psychosociaux et de l’amélioration de la qualité de vie au travail, 32 % des agents publics disent avoir été victimes de situations de harcèlement au travail. Un chiffre qui atteint 40 % dans la territoriale, 35 % dans les établissements publics, 28 % dans la fonction publique d’État et 27 % dans l’hospitalière.

Article de Marie MALATERRE d’acteurs publics du 25/11/22

publié le vendredi 25 novembre 2022